Gestion des heures obligatoire : comment mettre en place un système objectif, accessible et fiable ?

Récemment encore, la Cour de justice de l’Union européenne a entériné une loi imposant aux entreprises européennes d’enregistrer chaque jour le nombre d’heures de travail prestées par leurs travailleurs. En Belgique, cette gestion des heures de travail a été rendue obligatoire il y a bien des années, mais cela ne signifie pas que toutes les entreprises ont introduit un système de gestion du temps dans leurs bureaux. Pourtant, il est aujourd’hui crucial de se mettre en ordre pour respecter la loi, mais aussi pour préserver l’intérêt des travailleurs. Dans cet article, vous trouverez donc des conseils afin de mettre en place un système de gestion du temps à la fois objectif, accessible et fiable.
Gestion du temps

Que dit précisément la loi européenne ?

Avant d’aborder en détail un certain nombre de points intéressants liés à la gestion du temps, analysons de plus près ce que dit la loi européenne à ce sujet. Pour commencer, il est intéressant de souligner que la loi en question a vu le jour suite au dépôt d’une plainte par un syndicat espagnol, selon lequel il était impossible pour plusieurs de ses affiliés de prouver qu’ils effectuaient des heures supplémentaires, puisqu’aucun système de gestion du temps de travail n’était mis à leur disposition. La demande de mise en place d’un tel système émanait donc à l’origine des travailleurs, et non des managers de l’entreprise.

Revenons-en toutefois à nos moutons ! Cette loi validée par la Cour de justice européenne impose en réalité aux employeurs de veiller à la sécurité et à la bonne santé de leurs employés. Les périodes minimales de repos journalier, de repos hebdomadaire et de congé annuel ainsi que le temps de pause et la durée maximale hebdomadaire de travail, de même que certains aspects du travail de nuit, du travail posté et du rythme de travail doivent donc être impérativement respectés. En d’autres termes, cette loi rend obligatoire la gestion des heures en entreprise afin de prévenir le dépassement du nombre maximal d’heures de travail des travailleurs, lui aussi fixé par la loi, et de préserver ainsi la santé de ces derniers.

Une gestion du temps accessible, fiable et objective

Afin de mettre en place un système de gestion du temps accessible, fiable et objectif, vous devrez tenir compte d’un certain nombre de facteurs, à commencer par la facilité d’utilisation dudit système. Employeurs comme employés veulent en effet éviter de « perdre » du temps lors de la gestion de leurs heures. C’est la raison pour laquelle la mise en place d’un système pratique composé d’une pointeuse et d’un badge est généralement conseillée pour permettre une gestion facile et rapide.

En ce qui concerne la fiabilité du système, sachez que la fonctionnalité management by exception peut se révéler extrêmement pratique. Grâce à celle-ci, vous recevrez une notification à chaque irrégularité dans le nombre d’heures, comme un nombre d’heures supplémentaires bien trop élevé. Résultat ? Vous n’aurez rien à vous reprocher aux yeux de la loi.

Enfin, pour garantir l’objectivité de la gestion des heures au sein de votre entreprise, l’idéal est d’opter pour un système intégré supportant à la fois la gestion du temps et des heures. De cette façon, vous disposerez d’un aperçu objectif du temps facturé aux clients (gestion du temps) et des heures réellement prestées par les travailleurs (gestion des heures).

GET peut vous aider à implémenter la gestion des temps de manière optimale. N'hésitez pas à nous contacter !